Restauration Somato-Psychique (RSP)

//Restauration Somato-Psychique (RSP)
Restauration Somato-Psychique (RSP) 2017-10-18T11:59:16+00:00
Nettoyer l’inconscient efficacement de nos programmes limitants

La RSP, un concept holistique novateur capable de décrypter le message tissulaire envoyé par le mental pour permettre au patient de corriger les “programmes” défectueux de son organisme. Elle propose deux protocoles thérapeutiques :

– Le protocole bilan pour se libérer de tous blocages psychologiques qui empêchent la réalisation de soi.
– Le protocole “Urgence” qui s’occupe de toutes les douleurs chroniques récurrentes.

Nettoyer l’inconscient efficacement de nos programmes limitants.

RSP et le protocole bilan

Pour résoudre : manque de confiance en soi, affirmation de soi, difficultés à concrétiser, prise de parole en public, prendre sa vie en main, estime de soi, procrastination, approches d’auto-sabotage, crises d’angoisses,, troubles bi-polaires.

Il s’agit d’un protocole comprenant 7 séances espacées chacune de 6 semaines.

La RSP part du postulat que durant les 3 premières années de vie, l’enfant est une éponge.

Il absorbe tout ce qui se passe dans son environnement, les évènements heureux comme les évènements malheureux, prenant ce qui arrive comme étant  lui même et son destin. Puis s’inscrivent dans ses tissus, ses organes, ses différentes parties du corps, les blessures de la vie.

Il se charge ainsi de mémoires, de programmes de vies qui appartiennent la plupart du temps aux membres de sa famille.

Ainsi l’enfant grandit, intégrant dans son inconscient des mémoires faites de souffrances physiques et morales qui auront tendance à se répéter, à différentes périodes de vie.

Le protocole “bilan” vise à identifier dans l’inconscient ces différents programmes, et à permettre à celui-ci de dissocier ce qui lui appartient en propre, et ce qui n’est pas à la base ses programmes de vies.

La RSP traite les problèmes de fond tels que la déprime, le stress, les manifestations cutanées, les rachialgies chroniques, les difficultés à prendre sa place, une tendance à se mettre en retrait de façon excessive.

Comment se déroule une séance “RSP Bilan” ?

Le patient est allongé sur la table, les yeux ouverts ou fermés. Le praticien RSP “scanne “ à l’aide de sa main le corps du patient, à l’écoute des “vibrations pathogènes”.

Il identifie 20 perturbations qui empêchent son client, de trouver une meilleure solution à son problème. Puis le praticien libère le corps physique de ces mémoires limitantes, en appliquant une correction sensorielle et énergétique. Ceci permet un nouvel équilibre et une harmonisation dans les systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire.

Il note sur une grille de lecture les 20 perturbations retirées du corps. Ainsi s’achève la première séance.

Le client repart plus détendu, serein, apaisé, régénéré.

Le praticien lui propose d’être attentif aux changements qui ne manqueront pas de se manifester sur le plan physique, émotionnel, relationnel et intellectuel (prises de consciences) au cours de la semaine.

Lors d’un second rendez-vous, le praticien, après avoir décodé la “grille de lecture et ses 20 blocages”, écoute son patient attentivement sur le vécu de la semaine sur les différents plans.

Le praticien partage avec son patient le contenu du décodage biologique et les 20 “programmes” qui ont été retirés du corps physique la semaine passée.

L’inconscient : une grille de lecture à 4 niveaux

Le 1er Niveau est le plan instinctif primal : il correspond à ce qui empêche inconsciemment   le patient de matérialiser, d’acter, de manifester concrètement dans la vie, son objectif.

Le 2ème niveau est le plan émotionnel et relationnel. Quelles sont les émotions qu’il produit  lui même (peur, tristesse, colère) et comment il gère l’expression des émotions des autres.

Le 3ème niveau est le plan cognitif : il va décrire les schémas de pensées, les fixations mentales, et les obsessions conscientes et inconscientes.

Le 4ème niveau de lecture est  la dimension de l’espace et du temps, c’est à dire à quel moment ces programmes de vie se sont inscrits dans son corps.

Le patient comprend ainsi l’historique, le pourquoi, et le comment ces blocages se sont mis en place.

Durant les 6 semaines suivantes, le praticien lui proposera des clefs thérapeutiques spécifiques (sensorielles, psychologiques, motrices) afin de permettre à son inconscient de “cicatriser “ ses blessures anciennes et de consolider des programmes de vie positifs  dans le corps de son patient.

Puis une nouvelle séance de RSP sera proposée pour libérer une autre couche de l’inconscient. Au bout de 7 séances, espacées toutes les 6 semaines, le patient devient libre de matérialiser dans sa vie ce qu’il a décidé.

La RSP est un outil très puissant, qui amène une transformation notable.

7 séances pour dépasser ses difficultés chroniques, quelles soient liées à la santé ou aux problèmes de réussites personnelles, sociales ou professionnelles.

RSP protocoles Douleurs Urgences

Pour traiter : toutes douleurs physiques (entorse, lésion vertébrale, psoriasis, eczéma, troubles articulaires…).

La RSP propose deux protocoles validés, efficaces et adaptés aux attentes de nos patients. Ils peuvent associer la mise en route du système réparateur et celle du processus de cicatrisation psychique. Le système réparateur s’attache à corriger les perturbations tissulaires, celles du terrain alors que le processus de cicatrisation psychique est nécessaire lorsqu’une émotion est la cause de la perturbation.

Le protocole “Urgence” s’attache aux traitements rapides des cas d’urgence ou localisés. Il ne prend que cinq à dix minutes et s’intègre très facilement dans une séance de kinésithérapie ou d’ostéopathie. Il s’adapte au type de perturbation identifié :
– corps physique (intoxications, traumatismes, lésions d’encrassage)
– corps vibratoire (ondes telluriques, électromagnétiques, cosmiques, cosmo-climatiques).

Il permet aussi de corriger un programme émotionnel défectueux qui se manifeste par des douleurs au niveau rachidien, articulaire, musculaire, tendineux, un dysfonctionnement organique, un état de mal être…

A partir de la zone en souffrance :

  • Ecoute palpatoire de la vibration émise en regard de la zone douloureuse (pourtour de la malléole, avant pied)
  • Décryptage des vibrations (COM, tissu, étiologie corps physique, corps vibratoire, émotionnelles) qui émergent.
  • Correction tissulaire pour étiologie physique et vibratoire, sensorielle pour étiologie émotionnelle.

Si perturbation émotionnelle, rendre au patient le message décrypté pour lui permettre de :

  • prendre conscience de la relation qui existe entre cette émotion et son entorse (somatisation)
  • lui proposer des « outils » pour s’en libérer et comprendre son histoire pour en atténuer la souffrance
  • l’acceptation, synonyme de guérison reste de son ressort

Les tissus de notre organisme sont vivants et, comme tout corps vivant, émettent des vibrations. Elles sont uniformes et ne manifestent pas le moindre signal lorsque l’organisme est en harmonie. Un système réparateur, (ADN, ARN, enzymes, protéines) est garant de son bon fonctionnement et possède en outre la capacité de s’auto corriger. C’est lorsqu’il est débordé qu’apparaissent les dysfonctionnements qui se manifestent par une amplification physiologique des vibrations.

Les Ecouter avec ses mains permettent d’obtenir des informations étonnantes. La main qui écoute, l’outil le plus perfectionné qui soit(validé par une étude du CNRS qui démontre la capacité de la main à capter et à transférer au cerveau les rayonnements invisibles émis par la peau)

Beaucoup de ces douleurs, problèmes organiques, de peau ou autres modifications de comportement, ne sont en fait que des manifestations psychosomatiques (selon certaines études, 70% de nos maux sont une origine émotionnelle ou psychologique).

Ces manifestations douloureuses ne vont pas se produire n’importe où, n’importe comment, n’importe quand, elles répondent à certaines lois.

Le cortex cérébral est considéré par bien des chercheurs comme un hologramme capable d’emmagasiner d’énormes quantités d’informations réparties dans chacune de ses parties, et dispos de quoi les reconstruire dans leur intégralité.

Il est admis que le modèle holographique est le seul à pouvoir expliquer les expériences archétypales et la synchronicité. Mais nous ne sommes pas en mesure aujourd’hui de pouvoir décrypter toutes les informations imprimées sur un fragment.

C’est pourquoi la RSP propose une lecture en 4 dimensions. L’exploration de différentes techniques qui ont fait leur preuve a permis de trouver des passerelles pour les rendre complémentaires et les enrichir mutuellement. La grille Microkinésithérapique permet la relation corps physique-organe et offre une lecture du maillage du corps ; celle des Cinq Eléments de la médecine chinoise caractérise la relation organe-émotion et celle des Chakras propose une échelle de décodage de la relation émotion-mental-corps physique. Il est même possible d’ajouter une quatrième dimension, celle du temps.

Tout est dans l’écoute de la main.

Au fur et à mesure de l’application du protocole, les mots se mettent en place et traduisent un message facile à saisir par le patient.

Notre corps comme notre mental conserve les traces de notre histoire. Les émotions refoulées s’apparentent à des cicatrices que la RSP est en mesure de déceler et de rendre compréhensibles en établissant les diverses relations entre elles.

La RSP vise à enclencher le processus de cicatrisation psychique lorsque la cause est émotionnelle.

Cette technique cherche à créer les conditions les plus favorables pour que puissent émerger les perturbations. Elle peut inviter le patient à accéder à un état de veille sophro-liminal, état permettant une libération des résistances, pour obtenir un message de bien meilleure qualité. Elle a intégré des notions de Programmation Neuro Linguistique permettant le décryptage des messages ainsi que leur restitution au patient pour qu’il puisse bénéficier du maximum d’outils pour se restaurer.

Rendre au patient son autonomie en réduisant au maximum les récidives, tel est le but de la RSP et non pas celui d’entretenir sa dépendance à l’égard du praticien.

Elle l’invite à chercher son unicité en allant vers lui-même, en simplifiant son comportement, en acceptant ses imperfections.

Elle l’invite également à profiter des lésions du passé plutôt que de les subir pour mieux se reconstruire.

C’est en cela que la RSP peut être considérée comme une thérapie à part entière lorsque les dysfonctionnements n’ont pas atteint un point de non retour.

Prochaines constellations

  1. ATELIER

    15 décembre / 09:30 - 16 décembre / 18:30
PARTICIPER A UN ATELIER
SE FORMER
J’ai commencé une RSP Bilan à 34 ans, je n’arrivais pas à m’insérer dans la vie active, j’étais presque devenu marginal, je n’avais envie de rien, je ne savais pas quoi faire, j’étais dans l’errance, j’avais souvent des idées suicidaires. Dès la 2ème séance RSP j’ai trouvé ce que je voulais faire dans la vie, j’ai eu enfin les idées claires, j’ai repris des études d’éducateurs et maintenant j’exerce en tant qu’éducateur, ma vie a totalement changé. Je n’ai plus d’idées noires, je sais ce que je veux et sait me donner les moyens pour y parvenir.
Cédric J.

Depuis des années, nous n’avions plus de relation avec ma femme, et je vivais une histoire d’amour parallèle, mon problème est que je n’arrivais pas à trouver la force de quitter ma femme et assumer ma nouvelle relation, grâce à la RSP, j’ai pu me connecter à ma force, aujourd’hui divorcé et très heureux dans ma nouvelle vie amoureuse. Merci la RSP!

Hervé S.
Qui est Nicolas Bosniak ?