Nervous system balancing

//Nervous system balancing
Nervous system balancing 2017-09-20T22:10:41+00:00
Arrêtez d’être à cran en prenant soin de votre système nerveux

L’approche ”Tibétan Nervous system Balancing” est une méthode douce pour rééquilibrer et réinitialiser en douceur le système nerveux sujet au stress des grandes villes.

Cette approche de santé nous vient des tibétains, et vous fera le plus grand bien si vous avez l’un ou plusieurs des symptômes suivants:

Sur le plan physique : Fatigue, trouble circulatoire du sang, migraines, douleurs cervicales, dorsales, lombaires, lésion à l’épaule, troubles du sommeil, hypersomnie, douleurs musculaires & articulaires, spasmes nerveux, sensations physiques d’oppressions, hypertension, arythmie cardiaque, palpitations cardiaques imprévues, troubles digestifs, troubles du transit, spasmes, coliques néphrétiques, sensation de lourdeur…

Sur le plan affectif et relationnel : troubles de l’humeur, état dépressif, irritabilité, agressivité non contrôlée, violence verbale, atonie, envie de rien, sans vie, état léthargique, état hyperactif, anxiété chronique, attaque de panique, crise d’hystérie…

Sur le plan cognitif : agitation mentale, incapacité à réfléchir, trouble de la mémoire, réduction de son intelligence liée au stress.

Arrêtez d’être à cran en prenant soin de votre système nerveux.

Comment ça marche ?

Le système nerveux est l’un des premiers à réagir en cas de stress. Il est celui qui transmet l’énergie, les informations nécessaires dans le corps humain.

Pour les médecins Bouddhistes tibétains, le corps est appelé “véhicule”, (comme une voiture). Les bouddhistes disent que l’esprit humain chemine dans ce “véhicule” au gré de ses incarnations.

L’individu appréhende ainsi le monde, à partir de son système nerveux (qui agit comme un centre d’énergie et d’informations).Il est chargé de transmettre les informations et l’énergie au corps, au cœur, et à la tête de façon homogène, en temps et en heure.

Ce système nerveux possède une pédale de frein (le système parasympathique) et d’une pédale d’accélération (le système orthosympathique). En fonction de sa “conduite”, face aux situations de stress, l’être humain va : soit agir sereinement, et s’adapter (stress de type1), soit réagir et refouler en lui les effets du stress vécu (stress de type 2), ou encore sur-réagir (stress de type 3), entrainant un déséquilibre dans son système santé.

En cas de stress physique, relationnel, intellectuel, ou spirituel trop important, ce système nerveux va se dérégler et entrainer de nombreux symptômes en cascade allant de la simple fatigue, à la somatisation, pouvant aller jusqu’à la maladie chronique.

Le système nerveux est alors “saturé” d’informations qu’il ne parvient plus à réguler sainement. Il transmet trop rapidement les informations aux différents systèmes corps – âme – Esprit, ou en oublie une partie. La conséquence étant l’apparition de troubles physiques, psychologiques et cognitifs.

Comment se déroule une séance

Selon le principe de la non violence, le client est allongé sur une table de massage les yeux fermés. Le praticien pose délicatement ses mains derrière la tête, ses majeurs sur des points spécifiques (porte d’entrée du système nerveux et du corps éthérique).

Se mettant à l’écoute sensorielle et énergétique de son patient et de son système nerveux, il harmonise d’abord la circulation et le flux du liquide encéphalorachidien (protecteur du système nerveux) tout le long de la colonne vertébrale. Il dénoue les tensions nerveuses à chaque étage du corps, rétablissant la circulation des informations entre le système nerveux, les vertèbres, les glandes endocrines, et les organes. Il veille ensuite à coordonner la circulation des informations haut-bas (terre-ciel-petite et grande circulation céleste) afin de permettre à l’énergie et aux informations de circuler sainement du cerveau vers le reste du corps.

Enfin, il termine la séance en équilibrant les 3 foyers (appelé aussi tan tien) afin d’aligner sur une fréquence spécifique le monde des pensées, des émotions, et des pulsions à l’action chez le patient.

A la fin de séance, je ressens quoi ? Et après…

Une grande détente physique, le corps est libéré de ses tensions, une grande fraicheur parcours le corps dans les minutes qui suivent, correspondant à cette énergie nouvelle, aux informations qui circulent à nouveau dans les différents systèmes. Un grand calme prend place dans les pensées et le cœur.

Prochaines constellations

  1. ATELIER

    3 mars / 09:30 - 18:30
  2. ATELIER

    4 mars / 09:30 - 18:30
  3. FORMATION / Santé & maladie : les secrets dévoilés

    24 mars / 09:30 - 25 mars / 18:00
PARTICIPER A UN ATELIER
SE FORMER

ARTICLES SUR LE SUJET

Les médecines douces utilisées aussi à l'hôpital
Cette sensation incroyable en fin de séance d’être enveloppé dans un grand coton blanc, et cette paix infinie qui vous accompagne durant les jours suivants. Quel bonheur de ne plus ressentir cette agitation mentale dans ma tête. Je retrouve une image de moi plus positive. Merci Nicolas…
Michel P, Orléans
Qui est Nicolas Bosniak ?