Les médecines énergétiques des derviches

//Les médecines énergétiques des derviches
Les médecines énergétiques des derviches 2017-09-20T22:55:37+00:00

Mettre
mon inconscient
mon subconscient
au service
de mes buts

Désactiver
Mes échecs
Automatiser
Mes Succès

Dire Adieu
Aux
Addictions
Phobies
Angoisses

Dissoudre mes douleurs
en douceur
sans pleurer
ou m’effondrer

LES ORIGINES

Les derviches Hakim Sabéens considéraient l’être humain comme une partie d’un tout (famille, nation, région, pays, religion, air, nourriture, éducation…) avec lequel il était en interrelation continuelle. Son état de santé étant le résultat des influences de cette interaction.

La médecine derviche enseigné à la libre université du Howald en alsace, est non seulement un merveilleux instrument de bien-être psychocorporel, ainsi qu’une excellente méthode de connaissance de soi : entre les mains des praticiens de santé, il est un formidable moyen thérapeutique pour soulager la souffrance physique et psychologique. 
Cellules, organes, articulations, muscles… ont selon les derviches non seulement une fonction physiologique, mais également intellectuelle et émotionnelle : selon son état de santé, un organe favorise un certain type de pensée, d’émotion ou de sentiment, tout comme il influence le fonctionnement d’autres organes, muscles et articulations. 
De la même façon, la maladie est considérée comme celle de l’homme total dont les symptômes sont le résultat de l’interrelation de tous les processus corporels et psychiques. Voilà ce que le scientisme médical avait oublié et que les médecins redécouvrent grâce à la neurologie du cerveau et à la neuro-psycho-immunologie.

Ceci permet à la médecine d’aujourd’hui de comprendre et d’intégrer les données de la médecine traditionnelle, tout en séparant l’empirisme cognitif, d’une efficacité indiscutable, des superstitions d’un obscurantisme également présent.

Une approche énergétique 
Le Samadeva met entre les mains des praticiens un système qui leur permet de s’orienter rapidement et efficacement, en se fondant sur l’idée traditionnelle des derviches que la maladie est le résultat d’un trouble de la circulation de l’énergie (= de la circulation de « l’information »). Il s’agit pour le praticien de permettre à cette énergie (= cette information) de circuler harmonieusement, en particulier en dénouant les blocages éventuels. « Circulation harmonieuse de l’énergie » signifie fonctionnement harmonieux des fonctions physiques et psychologiques. 
Le symptôme (douleur, inflammation…) d’une zone n’est pas considéré comme la maladie, mais comme l’indicateur d’un trouble global de la circulation de l’énergie physique, émotionnelle ou intellectuelle dans une autre région du corps à laquelle la zone en question est reliée par un courant énergétique (informatique) circulant le long de lignes énergétiques et de points spécifiques. La connaissance de ces liens entre zones, organes, systèmes et fonctions permet de remonter plus facilement à certaines causes originelles des maladies et, surtout, de savoir quel type de techniques de la médecine derviche mettre en œuvre (mouvements, concentration, visualisation, massage…).

Une dimension philosophique, spirituelle, archétypale
Ainsi, la pratique de ces méthodes a les effets les plus bénéfiques sur le corps physique, sur la vie émotionnelle, sur les capacités intellectuelles des pratiquants. Au-delà, il permet d’avoir accès à une dimension plus profonde de la nature humaine, qu’on appelait autrefois spirituelle ou religieuse mais qu’avec les psychanalystes, nous nommons archétypale ou essentielle. Cette dimension n’est accessible qu’à celui dont la sensibilité le conduit à s’intéresser à ce type de recherche, mais elle fait partie intégrante de la méthode, puisqu’on la considère comme la source philosophique de son évolution.

LES PROTOCOLES DE SANTÉ DES DERVICHES HAKIM

MUDRA vient de l’éthymologie du mot devanāgarī : मुद्रा, qui signifie « signe » ou « sceau ». C’est un terme sanskrit qui désigne une position codifiée et symbolique des mains d’une personne (danseur, yogi) ou de la représentation artistique (peinture, sculpture) d’un personnage ou d’une divinité. Elle met en relation certains types de méridiens en correspondance pour obtenir un effet curatif spécifique.
L’être humain est une partie du Tout (Tao, Cosmos, Univers, Absolu, Dieu…) : en tant que tel, il possède dans l’essence même de son être des qualités de perfection et de beauté, de sagesse et d’intelligence.

Les troubles physiques ou psychologiques sont des réactions non guéries à des stress ou des traumatismes du passé : ces réactions, symptômes physiques, troubles psychologiques, attitudes et comportements ne sont pas adaptés aux situations actuelles. Ce sont des réactions pathologiques passées qui empêchent les pensées, les émotions, les attitudes saines et nouvelles, adaptées au présent, au réel.

Les blessures non guéries du passé peuvent avoir une origine dans cette vie, dans la vie intra utérine ou les derviches pensaient même avant la conception.

Ces blessures peuvent être des perturbations du système nerveux, des anormalités génétiques, des dysfonctionnements biochimiques, des séquelles structurelles de blessure ou d’accident, des troubles organiques résiduels, des troubles psychologiques.

Toutes ces blessures sont appelées « Perturbations Non Intégrées » ou P.N.I. Ces P.N.I. sont habituellement accessibles par le traitement Vision/Expression. Souvent, le simple fait d’accéder à ces P.N.I. met en œuvre le processus de guérison, mais des traitements plus spécifiques sont parfois nécessaires

COMMENT CA MARCHE ?

Le Mudra Vision conduit à une plus grande perception, grâce à la mobilisation visuelle de Darga 24,5 et de l’ensemble des énergies par Vessie 1, dans le centre intellectuel et dans les centres de la mémoire.
L’énergie circulant de l’avant vers l’arrière est inversée par le Mudra de l’autre main, posée à l’arrière de la tête : cette dernière permet la transformation en une nouvelle projection perceptive dans le présent.
Le Mudra expression permet ensuite d’éliminer les déchets énergétiques. Cette détoxication énergétique se fait :
• soit directement, sans verbalisation, par le drainage énergétique se faisant par la pression bilatérale des méridiens Lataïf Rein 27, tout en harmonisant l’énergie par Lataïf Thymus/Cœur (Mudra Expression complet).
• soit par la parole, lorsque le pratiquant est avec le praticien (½ Mudra Expression). En réalité, l’ensemble des centres d’informations ou d’énergies sont harmonisés.

Nos croyances inconscientes  déterminent la façon dont nous réagissons aux situations extérieures, ainsi que les expériences que nous faisons. Le but de cette méthode est de changer nos croyances limitantes négatives, causes de nos problèmes et de nos difficultés. Le protocole est basé sur la  déprogrammation de schémas de pensée inconscients, et s’appuie sur une responsabilisation personnelle pour accéder à une nouvelle liberté.

Des méthodes douces, simples et étonnamment efficaces, en stimulant par « tapping » des méridiens spécifiques dans un ordre précis.

Cette approche holistique et non-violente utilise l’énergie comme “interface informatique” entre le corps, le psychisme et l’esprit. Les techniques derviches Hakims reposent sur des notions et applications connues tant des sciences contemporaines que des savoir-faire traditionnels : résonance et champs morphiques (les Makams des derviches), méridiens d’acupuncture (les Silsillas des derviches), théorie du chaos, triade corps-âme-esprit, physique quantique, mémoire cellulaire… Les troubles physiques et psychologiques sont la conséquence de la perturbation de la circulation de l’énergie vitale par un facteur stressant corporel, psychologique ou énergétique.

Ces techniques énergétiques permettent de lever certains blocages qui empêchent la libre circulation énergétique et par là, elles conduisent à un équilibre corporel et psychologique. Il existe, au-dessus du morcellement et de la fragmentation, un niveau où la synthèse thérapeutique devient possible, où l’éclectisme est un réel enrichissement, où les connaissances se croisent, se rejoignent, se complètent, où les techniques, tout en ayant des sources traditionnelles, deviennent révolutionnaires…”

C’est une technique issue de l’Ayurveda énergétique (Mahal Nadi Yoga) pour se libérer de la douleur et des émotions négatives utilisant seulement quelques points énergétiques. Elle comporte des éléments développés de façon spécifique dans d’autres techniques, comme l’EMDR (eye mouvement desensibilisation and reprocessing).

ARTICLES & VIDÉOS

Prochaines constellations

  1. ATELIER

    10 novembre / 09:30 - 11 novembre / 18:30
  2. ATELIER

    15 décembre / 09:30 - 16 décembre / 18:30
PARTICIPER A UN ATELIER
SE FORMER

ARTICLES SUR LE SUJET

Qui est Nicolas Bosniak ?