Se guérir soi, sa famille grâce à l’apprentissage des constellations 2017-09-25T10:32:23+00:00

Bonjour et bienvenue

Comment trouver mon chemin,  comment choisir ce qui est approprié pour moi ? Quelles thérapies, quels thérapeutes ? Quelles méthodes ? Où et comment renforcer ma santé, comment développer mes forces de guérisons, et où puis-je me former et à quoi ?

Je m’appelle Nicolas Bosniak et j’ai décidé de mettre mes 25 ans de pratique en cabinet à votre service. Dès les années 90, j’ai été l’un des pionniers à proposer un travail de psychothérapie « orienté solution », accompagné de soins énergétiques en médecine douce. 

Ce site a été conçu dans l’esprit du partage pour tous les patients et les impatients, qui veulent prendre leur destin et leur vie en main, à tous ceux qui veulent devenir une meilleure version d’eux-mêmes, des particuliers aux professionnels de la santé et de la psychologie. Alors, bonne visite et si vous appréciez la démarche et les idées, faites passer…

LES DERNIÈRES ACTUALITÉS

Constellations familiales

FORMATION / Sens de la vie & Oser être soi

30 juin / 09:30 - 2 juillet / 18:00

ATELIER

14 juillet / 09:30 - 18:30

ATELIER

14 septembre / 09:30 - 15 septembre / 18:30

Vidéos / Articles

Comment choisir un bon professionnel psychothérapeute

11 septembre 2017|Article, therapies breves|

Qu’il figure ou non dans le registre officiel des psychothérapeutes, quelques précieuses indications à suivre pour bien choisir votre professionnel de la psychothérapie. Demandez-vous si :

– la philosophie et la méthode de thérapie proposées vous correspondent , si le praticien est pertinent dans ses interventions, s’il n’y a pas une dissonance trop forte entre sa personnalité et la vôtre, s’il est suffisamment ferme pour être capable d’imposer ses analyses face à nos résistances sans être cassant, agressif ou intrusif,et suffisamment souple pour respecter en même temps votre rythme d’évolution et la maturation de vos difficultés.

– s’il adhère à un cadre théorique cohérent lui permettant d’organiser ses interventions thérapeutiques,si la rencontre avec vous est bien pour le praticien l’occasion de revisiter la théorie pour l’adapter à vous (et non l’inverse),

– Le praticien en psychothérapie que vous rencontrerez considèrera comme légitime toute question concernant: sa thérapie personnelle, son cursus, sa formation, sa supervision, les méthodes qu’il utilise, et ses positions théoriques, et vous fournira toute information demandée sur ces sujets.

Quelques avis de professionnels reconnus :

Boris Cyrulnik 
« il peut y avoir de mauvaises conventions : quand le patient éprouve un curieux plaisir à mettre son psy en échec, quand les deux personnalités ne s’accordent pas, quand un patient est sécurisé par un thérapeute autoritaire qu’un autre ne supporterait pas. La perversion la plus partagée par les psys c’est le dogme, quel qu’il soit : je suis celui qui sait la vérité, soumettez vous si vous voulez guérir ! Mais le plus souvent, vont survenir des phénomènes affectifs, des moments difficiles qui seront féconds, des accordages à travailler par la parole; alors, dans ce cadre, la psychothérapie sera une aventure épanouissante ».

 

Sylvie Angel, psychiatre et auteure du livre « Comment bien choisir son psy  » 
 » De votre côté, vous devez aussi lui poser des questions. Vérifiez ses compétences : sa formation, à quelle école il appartient, etc. Faites-vous exposer les modalités de la cure : tarif, fréquence, cadre (face à face, divan, exercices). Il doit pouvoir expliquer sa démarche honnêtement. Gardez votre sens critique en éveil, mais méfiez-vous de vos projections : les reproches que vous lui adressez sont peut-être les signes d’une résistance à vous engager dans une thérapie. Et si vous ne le “sentez” pas lors de ce premier entretien, n’hésitez pas à en consulter un autre …/…

…/… Pour savoir si votre psy vous convient, fiez-vous à ce que vous ressentez. La sympathie que vous éprouvez pour lui est un critère important, mais ce n’est pas suffisant. On peut avoir de la sympathie pour des charlatans. Vous devez avoir le sentiment que votre psy vous écoute vraiment et que vous progressez. Attention à ceux qui vous font croire aux miracles. Les psys ne peuvent garantir ni le résultat de la cure ni sa durée, qui dépendent en grande partie de votre engagement, de votre motivation et de votre difficulté, sauf pour les thérapies centrées sur un symptôme spécifique – phobie, obsession. Fuyez les psys qui sortent de leur cadre professionnel – par une invitation à dîner par exemple – ou qui enfreignent le code de déontologie: secret professionnel, respect de votre anonymat, de votre intégrité physique et sexuelle… »

 

Nicolas Bosniak

LES MÉTHODES POUR VOUS ÉPANOUIR

C’est le 1er
ACTE d’AMOUR

Que tu poses
envers TOI

Quand tu franchis
une porte comme la mienne
C’est COURAGEUX

en savoir +

Être en PAIX
dans sa famille
de SANG

C’est être en PAIX
dans la famille
des HOMMES

en savoir +

Tu arrêtes de perdre
ton ÉNERGIE

Pour
la canaliser
la DÉCUPLER
la FAIRE RAYONNER !

en savoir +

JOIE
de se dépasser

FIERTÉ
de se
RÉALISER
et de se
TRANSFORMER

en savoir +